Le bilan partagé de médication chez le patient insuffisant cardiaque

 

Résumé et objectifs

N° Action ANDPC : 72992100001

Un des défis auquel doit faire face le système de soins est celui du vieillissement de la population, lié à un accroissement des pathologies chroniques.

La prévalence de l’insuffisance cardiaque par dysfonctionnement ventriculaire augmente, se situe en Europe aux alentours de 4 % et s’amplifie avec l’âge (entre 10 et 20 % chez les sujets de 70 à 80 ans !).

L’âge moyen de survenue, le plus souvent à cause de cardiopathies ischémiques, est de 75 ans. Par ailleurs, la mortalité est, elle aussi, plus importante…

Face à ce constat…
– Quels éléments repérer afin d’inclure un patient insuffisant cardiaque dans un Bilan Partagé de Médication ?
– Comment conduire un Bilan Partagé de Médication chez ce type patient ?
– Sur quels axes de prise en charge apporter une réelle plus-value auprès de ce type de patient ?
– Comment renforcer le bon usage du médicament chez le patient insuffisant cardiaque ?

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES :

Conduire un bilan de médication dans le cadre des bonnes pratiques de dispensation (arrêté du 28/11/16 et décret du 01/12/16) et de l’avenant à la nouvelle convention pharmaceutique (20/07/17).

Identifier d’éventuelles divergences entre le bilan effectué et la prescription en cours, au travers notamment d’une analyse de :
– La tolérance au traitement.
– L’observance vis-à-vis des médicaments.
– Le bon usage du médicament en lien avec l’insuffisance
cardiaque, mais aussi avec d’autres pathologies éventuelles
(cf. interactions médicamenteuses).

Élaborer des Interventions Pharmaceutiques pertinentes, base de dialogue avec le prescripteur.

Renforcer sa contribution dans la coordination des soins.

Pré-requis

Aucun

Public

Pharmaciens

Prix

ANDPC :
399,98 €
FIF-PL & Opco-EP :
Contactez-nous

Temps de la formation

7 heures

Plan détaillé de la formation

MODULE 0 Introduction et pré tests 

Objectifs :

– Prise de conscience des connaissances personnelles.

– L’apprenant s’autoévalue sur ses connaissances sur cette classe thérapeutique.

– Une note est attribuée, sans accès aux corrections, et ce questionnaire ne peut être effectué d’une seule fois.

MODULE 1 Le Bilan Partagé de Médication 

Objectifs :

– La signature de la convention visant le bilan partagé de médication (BPM) le 21/11/17 et l’évolution du métier avec une nouvelle rémunération (paiement à l’acte).

– Le profil de la personne âgée éligible et place du patient insuffisant cardiaque (potentiellement polypathologique).

– Présentation du bilan de médication et méthode générale pour l’établir.

– Les outils à l’officine : dossier pharmaceutique, DMP, messagerie sécurisée, etc.

MODULE 2  Généralités sur l’insuffisance cardiaque

Objectifs :

– Définition et rappels.

– Épidémiologie de l’insuffisance cardiaque et enjeux socio-économiques.

– Stratégie thérapeutique.

– Identification de facteurs de non-observance et/ou de mauvaise tolérance pour inclusion dans une démarche de Bilan Partagé de Médication.

MODULE 3 Zoom sur les « points critiques » à prendre
en considération dans le Bilan Partagé de Médication

Objectifs :

– Évaluation de la fonction rénale (notions de voied’élimination, 1/2 vie, clairance de la créatinine, CKD-EPI & Co…).

– Interactions médicamenteuses (détection, analyse et gestion).

– Adaptation posologique et plan de prise.

– Cas spécifique des médicaments potentiellement inappropriés (MPI) chez la personne âgée.

– Réflexion sur l’optimisation de l’utilisation du « logiciel métier » : quelles données intégrer ?

– Quelles alertes renforcer ?

– Interventions Pharmaceutiques (IP) selon la Société Française de Pharmacie Clinique (SFPC).

MODULE 4 En pratique, le suivi du patient insuffisant cardiaque

Objectifs :

– Place des « représentations » et des « stades de l’acceptation » dans la chronicité de cette pathologie.

– Auto surveillance et suivi clinique.

– Suivi biologique.

MODULE 5 L’insuffisance cardiaque dans la vie quotidienne

Objectifs :

– Le traitement médicamenteux.

– L’alimentation.

– L’activité physique.

– Les déplacements et les voyages.

– La sexualité.

– Et… du côté du patient ?

MODULE 6 Cas cliniques

Objectifs :

– Visionnage de 4 cas cliniques commentés, illustrant les différentes thématiques travaillées préalablement.

FIN DE FORMATION Évaluation globale

Objectif :

– À l’éclairage des thématiques préalablement travaillées, l’apprenant valide (via une note) cette action cognitive au travers de la reprise des questions initialement proposées lors des étapes précédentes.

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES :

loi-pff

Texte de loi 

document-pff

Documents écrits

video-pff

Vidéos / Photos

infographie

Infographies commentées

Modalités d’évaluation :

Pré et post test

QCM

Situation clinique

Questionnaire de satisfaction

Notre organisme de formation respecte un délai de 24h ouvrables pour répondre à toute question ou demande d’information relatives aux contenus que nous fournissons. Après cela, au regard de vos critères et de vos besoins, nous estimons une date et une mise en forme distincte. Sauf en cas d’exception, nous mettons en place la formation dans un délai de 15 jours suivant votre demande en ce qui concerne le distanciel, ou à la date la plus proche en ce qui concerne le présentiel.

Nos formations sont ouvertes à tous. Cependant, dans le cas où vous seriez en situation de handicap, nous vous incitons à nous contacter directement en amont afin que nous puissions échanger et adapter en fonction notre pédagogie et nos activités. Si toutefois nous n’étions pas en mesure de répondre à votre demande, nous pourrons nous orienter vers l’un de nos partenaires, l’Agefiph. Notez enfin que toutes nos formations en présentiel sont faites dans des locaux accessibles aux PMR.

NOS CHIFFRES CLÉS


de pharmaciens satisfaits

VOUS RECHERCHEZ UNE AUTRE FORMATION POUR PHARMACIENS ?